Devenir un leader




Votre attitude et vos actions influenceront directement votre niveau de leadership. Votre leadership ne sera jamais perçu de la même manière par l’ensemble de votre équipe et il peut être ébranlé à n’importe quel moment et très rapidement, si malheureusement vous perdez la confiance d’un de vos collaborateurs. Par contre, plus votre niveau de leadership s’élèvera, plus il sera facile de diriger. Il ne faut toutefois pas oublié que votre ascension en tant que dirigeant respecté sera un travail de tous les jours et ne sera jamais complété. Vous devrez chercher à vous développer sur le plan personnel et améliorer votre rendement et votre performance en tant que gestionnaire. Dans son livre Les 5 niveaux de Leadership, John Maxwell illustre bien les étapes qui sont selon lui nécessaires pour se développer en tant que leader.


Le titre


Maintenant que vous vous êtes lancé dans cette enrichissante aventure de la gestion des personnes, vous devez vous développer en tant que leader. Bien sûr, les gens savent désormais que c’est vous qui menez la parade. Vous êtes devenu la référence dans le salon, on va vers vous pour toutes demandes et pour que vous trouviez désormais les solutions à tout. Pourquoi? Parce que vous avez été nommé gestionnaire. Un point c’est tout. Pour le moment c’est la seule raison. Mais est-ce suffisant pour avoir la crédibilité nécessaire pour vraiment influencer le travail des collaborateurs? Bien sûr que non. À cette étape, les gens vous suivent parce qu’ils le doivent. Maintenant, ils vous observent et il vont relativement rapidement décider si oui ou non vous méritez qu’ils continuent de vous suivre. Alors à cette étape cruciale, pour vous positionner en tant que leader, les gens ne feront pas nécessairement ce qui est exigé. Vous ne leur avez pas prouvé que vous le méritiez. Il est temps de montrer vos compétences, parce qu’en attendant, aucun changement ne s’effectuera dans le salon. Vous devez gagner leur confiance et vous ne pouvez pas échouer cette étape parce qu’il sera presque impossible de renvoyer la vapeur ensuite.

Développer la relation

Bravo, vous avez gagné la confiance de votre équipe. C’est loin d’être terminé. À ce stade, les gens acceptent de vous suivre parce que selon eux vous êtes digne de confiance. Votre influence augmentera et vous aurez plus de facilité à obtenir la collaboration des gens. Vous les traitez avec respect et ils vous respectent. Votre compétence devient évidente et on comprend que vous êtes attentionné et que vous avez votre coeur dans la réussite de l’entreprise et dans leur réussite personnelle. Ils ne peuvent donc faire autrement qu’avoir envie de vous suivre. Lead by example. Ici, vous ne pouvez pas penser amorcer un changement dans l’équipe, vous devrez d’abord prêcher par l’exemple. S’il le faut, relisez vos politiques internes régulièrement pour vous assurer de ne rien oublier et de toujours agir en conséquence. N’oubliez pas qu’ils vous observent. Vous n’obtiendrez jamais d’eux ce que vous ne faites pas vous-même. Vous voulez qu’ils performent derrière la chaise? Vous devrez en faire autant et même plus pour les inspirer. Vous prônez le travail d’équipe? Il vous faut mettre la main à la pâte et ne jamais, jamais délaisser un coiffeur dans le pétrin avec un client difficile ou un pépin dans son horaire. Vous voulez qu’ils traitent vos clients comme des rois? Vous devez les traiter avec bienveillance et respect en tout temps. Vous êtes le meneur!

Partager la même vision

Votre influence sera donc indéniable au fur et à mesure que vous obtiendrez des résultats et que vous réaliserez vos objectifs. Il faudra constamment rappeler la vision à votre équipe, ne jamais la perdre de vue. Il est temps de passer en mode résultats. Les gens vous suivront grâce à ce que vous aurez fait pour le salon. Ils verront à quel point vous y mettez personnellement du coeur et du temps et auront envie de faire pareil pour vous appuyer. Vous pouvez donc envisager de créer un changement si cela est nécessaire. Cette étape de changement sera un bon indicateur de votre niveau de leadership.


Plus les gens ont le coeur dans votre salon, plus ils seront ouverts à ce changement puisqu’ils vous font foncièrement confiance. Mais s’il y a de la résistance, c’est parce que leur coeur n’y est pas. Vous pourrez ainsi prendre le pouls de votre équipe et analyser la situation de manière objective. Le métier de gestionnaire demande beaucoup d’introspection et de temps de réflexion, êtes-vous prêts à vous regarder franchement?


Comme tout le succès de votre salon dépend de l’équipe, il vous faut absolument considérer les gens avant l’objectif, parce que de toute manière, sans eux vous n’y arriverez pas.

Développer les personnes


Vous devez y mettre le temps nécessaire. Oubliez le neuf à cinq, oubliez les trente cinq heures semaines fermes que vous y mettiez lorsque vous étiez au poste de coiffeur, d’esthéticienne ou autre. Votre rôle change, vos responsabilités sont plus grandes et les attentes envers vous sont exigeantes. Il faut maintenant faire preuve de patience et de bienveillance sincère afin de vouloir aider les gens à se développer. Il faut utiliser toute votre expérience et votre bon jugement afin d’aider les coiffeurs à développer leurs compétences, aider les esthéticiennes à acquérir de la clientèle et donner le coup de pouce nécessaire à l’équipe de réception pour gérer efficacement les plaintes, par exemple. Et comme vous n’avez pas de temps à perdre, vous devrez être certains que les personnes qui font équipe avec vous ont également la volonté de grandir. Parce que si une personne est contrariée, ne veut pas apprendre et ne partage pas la même vision, vous devrez prendre une décision difficile que vous saurez juste. Il faudra toujours garder en tête le bien-être commun et se rallier au consensus. Alors, soyez prêts et rappelez-vous que les gens vont toujours respecter la personne qui a pris une décision difficile.


Si vous désirez un salon de beauté où les gens ont l’opportunité de grandir, de se développer et d’avancer, vous devez viser ce niveau de leadership. Les personnes sont votre ressource. On appelle cela: la ressource humaine. Malheureusement, bien souvent on oublie le mot humain. Et votre plus grand potentiel, c’est votre équipe. C’est la seule ressource qui peut augmenter sa propre valeur infiniment. En développant ses techniques, en développant un bassin de clientèle fidèle, un devenant plus rapide, en vendant plus de produits… Parce que le produit, lui, ne prend pas de valeur. La morale: tout miser sur votre monde! Si vous aidez votre équipe à devenir meilleure sur le plan professionnel et personnel, elle vous le rendra au centuple.


C’est le moment pour vous de cibler dans votre équipe qui peut devenir votre bras droit, votre chef esthéticienne ou votre relève. Qui passera d’assistant à coiffeur junior? Qui de votre équipe de réception est prêt à évoluer et devenir responsable du service à la clientèle? Vous aurez acquis suffisamment d’expérience pour la transmettre et développer de futurs leaders.

Le leader au sommet


Ce stade est l’objectif ultime qui prend des années à achever: vous deviendrez alors un modèle, une inspiration. Les gens vous suivront pour qui vous êtes et pour tout ce que vous représentez pour eux. On vous écoutera et on voudra recevoir vos conseils. Par contre, même ici, si vous pensez que vous avez tout compris et que vous n’avez plus rien à apprendre, c’est le début de la fin. L’humilité véritable devra faire partie de votre personnalité. Vous n’êtes pas rendu là sans heurts et sans aide, ne l’oubliez pas! Rien n’est plus repoussant qu’un leader qui croit tout savoir et qu’il est indispensable. Et c’est d’ailleurs ça la clé: outiller votre équipe le mieux possible et avoir pleinement confiance pour justement que vous deveniez dispensable.





Je vous suggère de réfléchir franchement à votre niveau global de leadership, honnêtement. Dans les prochains jours, testez, observez... Essayez de comprendre votre niveau d’influence sur votre équipe ou vos collègues. Parce qu’on le sait, nous avons dans nos équipes des leaders qui n’ont pas nécessairement de « titre » mais qui ont le pouvoir d’influencer les autres. En faites-vous partie? Demandez-vous quel type de leader vous voulez être et ce que vous devez améliorer de vos actions ou comportements pour y parvenir.


Bonne réflexion!


Posts récents

Voir tout